Lyon Centre de Congrès
du vendredi 26 janvier au dimanche 28 janvier 2018



ven.
26
sam.
27
dim.
28

Horaires

Caractéristiques des sessions
A
Plénière

AT
Atelier

CP
Cours de perfectionnement

CO
Communication orale

AD
Affiche discussion

PO
Affiche scientifique

SI
Symposium intégré

GT
Groupe de travail

RD
Réunion diverse


Fil Rouge – Oncologie thoracique
Fil Rouge – Oncologie thoracique

Fil Orange – Le poumon et son environnement
Fil Orange – Le poumon et son environnement

Session DPC
Session DPC

Sessions en différé retransmises sur le congrès
Sessions en différé retransmises sur le congrès

Sessions interactives
Sessions interactives

Autres caractéristiques
Autres caractéristiques

Mot(s) clé(s)

Les intervenants

Rechercher

Les sessions
 10:00-11:30
ven.
26

Président(s)
ANDREJAK Claire, Amiens (pressenti(e))
FARTOUKH Muriel, Paris (pressenti(e))
Introduction, épidémiologie et pronostic, particularités pédiatriques
BASILLE Damien, Amiens
ANDREJAK Claire, Amiens (pressenti(e))
EPAUD Ralph, Créteil (pressenti(e))
Diagnostic clinique et microbiologique, imagerie
FERRONI Agnès, Paris (pressenti(e))
KHALIL Antoine, Paris (pressenti(e))
Traitement et perspectives
MANGIAPAN Gilles, Créteil
RABBAT Antoine, Paris (pressenti(e))
BERNA Pascal, Amiens (pressenti(e))
PRIEUR Guillaume, Le Havre (pressenti(e))
FARTOUKH Muriel, Paris (pressenti(e))
 10:00-13:00
ven.
26
10:00-13:00 | Audi Pasteur |
CP01
Session DPC

Président(s)
LAURENT Philippe, Pau
DIDIER Alain, Toulouse
Physio-pathologie de l'asthme / les marqueurs / les phénotypes / les méthodes d'évaluations
DINH XUAN Anh Tuan, Paris
Asthme sévère
MAGNAN Antoine, Nantes
Asthme de l'enfant
GUILLEMOT-LAMBERT Nathalie, Paris
Asthme et environnement
GUILLEMINAULT Laurent, Toulouse
ven.
26
10:00-13:00 | Forum 3 |
Session DPC

Président(s)
LOCHER Christelle, Meaux
VERGNENEGRE Alain, Limoges
Traitement des CBPNC avec une addiction oncogénique (EGFR, ALK et les autres) en première ligne et en rechute
GERVAIS Radj, Caen
Traitement des CBNPC sans addiction oncogénique en première ligne et en rechute
PEROL Maurice, Lyon
Les métastases cérébrales dans le cancer broncho-pulmonaire
MONNET Isabelle, Créteil
Les nouvelles techniques de radiothérapie en oncologie thoracique
GIRAUD Philippe, Paris
Les cancers bronchique à petites cellules : traitement de première ligne et en rechute
GREILLIER Laurent, Marseille
ven.
26
10:00-13:00 | Forum 2 |

Président(s)
DAYEN Charles, Saint-Quentin
MARQUETTE Charles-Hugo, Nice
Prise en charge des opacités distales
VERGNON Jean-Michel, Saint Etienne
Bronchoscopie au tube rigide en pratique clinique
MARQUETTE Charles-Hugo, Nice
Prise en charge d’un ganglion médiastinal pathologique
JOUNIEAUX Vincent, Amiens
Bonnes pratiques en endoscopie souple
DOUADI Youcef, Saint-Quentin

Président(s)
DEBIEUVRE Didier, Mulhouse
CAILLAUD Denis, Clermont-Ferrand
Moteurs Diesel, émissions de moteurs Diesel et leur évolution
COURTOIS Bruno, Paris
Les polluants atmosphériques
SOCQUET-JUGLARD Stéphane, Lyon
Pollution atmosphérique et effets respiratoires aigus
HOUSSET Bruno, Créteil
Pollution atmosphérique et effets respiratoires à long terme
CHARPIN Denis, Marseille
Gestion des risques sanitaires liés à la pollution atmosphérique -Comment transmettre des messages aux patients et au grand public ?
CHINET Thierry, Boulogne-Billancourt
ven.
26
10:00-13:00 | Bellecour 1-2-3 |
Session DPC

Président(s)
PORTEL Laurent, Libourne
LAURENT François, Pessac
Conduite à tenir devant la découverte d'un nodule pulmonaire isolé
FERRETTI Gilbert, Grenoble
Conduite à tenir devant la découverte d'un nodule pulmonaire dans une situation de cancer connu
JANKOWSKI Adrien, Grenoble
Diagnostic et prise en charge des nodules pulmonaires multiples
BEIGELMAN-AUBRY Catherine, Lausanne
Nouveaux enjeux du suivi du traitement personnalisé des cancers bronchiques
KHALIL Antoine, Paris
ven.
26
10:00-13:00 | Salon Pasteur |

Président(s)
MOREL Hugues, Orléans
EPAUD Ralph, Créteil
EFR chez l'enfant
BEYDON Nicole, Paris
Les dyskinésies ciliaires
BLANCHON Sylvain, Toulouse
Echographie thoracique en pneumopédiatrie
YOUCEF Nadya, Paris
Maladies infiltrantes diffuses chez l'enfant : démarche diagnostique
EPAUD Ralph, Créteil
ven.
26
10:00-13:00 | Rhône 1 |
Session DPC

Président(s)
COSTES Frédéric, Clermont-Ferrand
LE TREUT Jacques, Aix-En-Provence
Revue de la littérature, année 2017
SURPAS Pascale, Charnay
Modalités de prise en charge d’une hyperventilation inappropriée d’exercice, place de la réhabilitation et des autres traitements
CHENIVESSE Cécile, Lille
Réhabilitation en cancérologie
VEALE Dan, Dieulefit
Les comorbidités de la BPCO influencent elles les résultats de la réhabilitation ?
CHAMBELLAN Arnaud, Nantes
ven.
26
10:00-13:00 | Rhône 2 |
CP08
Session DPC

Président(s)
GAGNADOUX Frédéric, Angers
MARTIN Francis, Compiègne
Bilan étiologique et prise en charge des apnées centrales au cours du sommeil
PHILIPPE Carole, Paris
Réduction pondérale dans les apnées du sommeil : pourquoi et comment ?
ROCHE Frédéric, Saint-Etienne
Dépistage et prise en charge thérapeutique du syndrome obésité-hypoventilation
BOREL Jean Christian, Meylan
ven.
26
10:00-13:00 | Rhône 3 |
Session DPC

Président(s)
GONZALEZ-BERMEJO Jésus, Paris
PERRIN Christophe, Monaco
Physiopathologie de l’hypercapnie au cours de la BPCO (aigu et chronique), « an update »
WUYAM Bernard, Grenoble (pressenti(e))
La VNI au cours de l'insuffisance respiratoire aiguë de BPCO, le point en 2018 et perspectives thérapeutiques
GIRAULT Christophe, Rouen
VNI à domicile au cours de la BPCO, le point en 2018
JANSSENS Jean-Paul, Geneve
VNI et rehabilitation au cours de la BPCO
AMBROSINO Nicolino, Pisa
 11:30-13:00
 13:00-14:30
ven.
26

Expert
CRESTANI Bruno, Paris
Animateur
LE GUILLOU Frédéric, La Rochelle

Expert
LAMIA Bouchra, Rouen - Le Havre
Animateur
CLAVEL Robert, Montpellier
ven.
26
13:00-14:30 | Rhône 2 |

Expert
GARCIA Gilles, Le Kremlin-Bicêtre
Animateur
PIPERNO Daniel, Lyon
ven.
26

Expert
BOMMART Sébastien, Montpellier
Animateur
DURAND Gérard, Béziers
 13:30-14:15
ven.
26
13:30-14:15 | Audi Lumière |
GT01

Responsable
A DEFINIR Intervenant, A Définir
COSTES Frédéric, Clermont-Ferrand
ven.
26
13:30-14:15 | Audi Pasteur |

Responsable
URBAN Thierry, Angers
ven.
26
13:30-14:15 | Forum 3 |
GT03

Responsable
CAILLAUD Denis, Clermont-Ferrand
ven.
26
13:30-14:15 | Forum 2 |
GT04

Responsable
GAGNADOUX Frédéric, Angers
ven.
26
13:30-14:15 | Forum 1 |

Responsable
SERABIAN Virginie, Melun
 13:30-14:30
ven.
26
13:30-14:30 | Bellecour 1-2-3 |
 14:30-16:00
ven.
26
Fil Rouge – Oncologie thoracique Sessions en différé retransmises sur le congrès

Le cancer du poumon suit des changements épidémiologiques constants. La démographie du cancer du poumon tend à se modifier, et des facteurs autres que le tabac, interviennent. Le cancer du non-fumeur retient désormais l’attention. Les pouvoirs publics ont pris conscience de l’enjeu socio-économique de cette pathologie, concernant notamment l’inégalité d’accès aux soins. Le coût des examens et des nouvelles thérapies a augmenté considérablement si bien qu’un contrôle et une sélection des dépenses se révèlent nécessaire.

Président(s)
ZIDOUNI Noureddine, Alger
VERGNENEGRE Alain, Limoges
Tendances épidémiologiques
TREDANIEL Jean, Paris
Les inégalités face au diagnostic et au traitement
CHOUAID Christos, Créteil
Le coût du cancer
ROCHAIX Lise, Paris
ven.
26
14:30-16:00 | Audi Pasteur |
Fil Rouge – Oncologie thoracique Sessions en différé retransmises sur le congrès

Session organisée par GT GOLF

Comment les politiques de santé peuvent participer à l’amélioration du pronostic du cancer du poumon en France, telle est finalement la question posée par cette session. La meilleure politique est celle de la lutte contre le tabagisme qu’il s’agisse de l’augmentation du prix du tabac, de l’obligation du paquet neutre ou de l’amélioration du sevrage tabagique à travers une meilleure prise en charge financière des traitements substitutifs ou réduisant la dépendance. Une autre approche toujours très discutée est celle d’une politique de diagnostic précoce du cancer à travers l’amélioration de la filière de soins ou mieux du dépistage par la pratique de scanner faiblement dosé dans les populations à risque. Pour finir, faciliter l’accès précoces aux nouvelles molécules contribue incontestablement à l’amélioration du pronostic de certains types de cancer du poumon comme ceux associés par exemple à la présence d’une addiction oncogénique.

Président(s)
WISLEZ Marie, Paris
KOFFI N'GORAN Bernard, Abidjan
La lutte contre le tabagisme
RUPPERT Anne Marie, Paris
Le dépistage : état des lieux et perspectives
COURAUD Sébastien, Lyon
L’accès et la gestion des thérapeutiques innovantes
ZALCMAN Gérard, Paris

Session organisée par GT GELF

Le diagnostic des nodules pulmonaires est devenu un problème majeur, deux techniques endoscopiques peu invasives ont fait leur apparition : la navigation électromagnétique et l’échographie radiale par minisonde. La multiplication des techniques de prélèvements permet d’optimiser le rendement et d’éviter la chirurgie. Les techniques de fibroscopie sont de plus en plus perfectionnées mais génèrent plus de risques. La connaissance de ces risques et les modalités de gestion sont primordiales pour garantir la sécurité du patient.

Président(s)
THIBERVILLE Luc, Rouen
VERGNON Jean-Michel, Saint Etienne
Comment optimiser le diagnostic d’un nodule pulmonaire ? (navigation, minisonde)
LACHKAR Samy, Rouen
Comment améliorer le rendement des prélèvements endoscopiques ?
FOURNIER Clément, Lille
Complication hémorragique au cours d’une bronchoscopie souple
FEBVRE Michel, Paris
ven.
26
14:30-16:00 | Forum 2 |
Fil Orange – Le poumon et son environnement Sessions en différé retransmises sur le congrès

A l’exception des climato-sceptiques nous redoutons tous l’impact de la hausse des températures et des bouleversements climatiques. Les évaluations actuelles et les projections mathématiques prédisent des modifications épidémiologiques importantes auxquelles nous devons nous préparer. Nous sommes et seront confrontés à de nouvelles sensibilisations, une majoration de la pollution, et des modifications microbiologiques.

Président(s)
BAOUGH Leila, Alger
MELLONI Boris, Limoges
Changement climatique et ses effets sanitaires
HOUSSET Bruno, Créteil
Modifications polliniques et leurs implications
THIBAUDON Michel, Saint-Genis L'argentière
Conséquences respiratoires non allergiques
BEN KHEDER Ali, Ariana
ven.
26

Session organisée par GT ALVEOLE

Il est possible dans le cadre des maladies respiratoires chroniques comme l'asthme et la BPCO d'avoir de l'activité physique en pratiquant des exercices quotidiens, à son domicile, à son travail, dans ses déplacements. Les activités physiques extérieures (marche, jardinage, bricolage...) sont admises comme une recommandation dans la prise en charge de ces pathologies. Toutefois les bénéfices attendus à cette pratique ne peuvent-ils pas être discutés en fonction de certaines situations, géographiques, climatiques, pollution ...et entrainer plus de risque chez ces patients. Que conseiller alors à nos patients lors des pics de pollutions, de séjour à la montagne? Faut-il tenir compte de son environnement pour adapter ses activités physiques ? Ce sont là quelques questions pratiques auxquelles nous essayerons de répondre dans cette session.

Président(s)
AGUILANIU Bernard, Grenoble
COSTES Frédéric, Clermont-Ferrand
Impact de la pollution sur la physiologie à l’exercice
BOUGAULT Valérie, Lille
Quelles recommandations d’activité physique en fonction de l’environnement pour les patients BPCO ?
PISON Christophe, Grenoble
Entrainement physique et altitude
VERGES Samuel, Grenoble

La qualité de l’air reste une préoccupation majeure des patients et des médecins. Il n’est cependant pas toujours évident d’aborder cette question et de répondre aux interrogations des patients et de leur entourage. Quels conseils pratiques et fiables peut-on donner aux patients ? Quelles sont les sources d’informations existantes ? Existe-t-il des risques émergents ? L’impact des pesticides sur la santé respiratoire est-il méconnu ?

Président(s)
PRUD'HOMME Anne, Tarbes
DALPHIN Jean-Charles, Besançon
Pesticides et santé respiratoire : un nouvel enjeu ?
RAHERISON-SEMJEN Chantal, Bordeaux
Qualité de l’air intérieur et santé respiratoire : quels liens ?
DE BLAY Frédéric, Strasbourg
Pollution de l’air extérieur : que dire aux patients ?
ZMIROU Denis, Rennes (pressenti(e))
ven.
26

Session commune GT INTERACTION CŒUR-POUMON - GT GAV - SRLF

La ventilation non invasive (VNI) a un retentissement hémodynamique, bénéfique ou délétère selon les cas. La fonction cardiaque et la volémie conditionnent les effets de la VNI. Chez les patients atteints de BPCO, les comorbidités cardiovasculaires, fréquentes et souvent sévères ont un impact sur les la ventilation. La connaissance des effets de la VNI et de l’oxygénothérapie humidifiée à haut débit permet de définir leurs indications respectives.

Président(s)
CHABOT François, Vandoeuvre-Lès-Nancy
FARTOUKH Muriel, Paris
Comorbidités cardiovasculaires et prise en charge ventilatoire de la BPCO
PEPIN Jean-Louis, La Tronche
Conséquences hémodynamiques de la ventilation non invasive
LAMIA Bouchra, Rouen - Le Havre
Ventilation non invasive et oxygénothérapie haut débit : modification des indications
GIRAULT Christophe, Rouen
ven.
26
14:30-16:00 | Rhône 1 |

Expert
PRIGENT Arnaud, Rennes
Animateur
GAGNADOUX Frédéric, Angers
ven.
26
14:30-16:00 | Rhône 2 |

Expert
TAZI Abdellatif, Paris
Animateur
MARTINAT Yan, Lyon

En cours de chargement ...

© Pneumologie développement - 2017 | Conception | Charte de bon usage | Confidentialité |